tengai no sora

La Fiction est un vaste lieu, qui a pour unique carte l'imagination!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Meilleurs posteurs
Momo-chan
 
Meruru sama
 
Ragmaho
 
sumire-chan
 
Admin
 
Yumi Tsukine
 
Anjuu
 
Rins
 
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 12 le Dim 10 Avr - 9:24

Partagez | 
 

 one shot un ciel d'automne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Momo-chan



Messages : 18
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 25
Localisation : dans un monde, là bas

MessageSujet: one shot un ciel d'automne.   Lun 5 Déc - 18:18

Groupe: The gazette
genre: yaoi (voyons!)
couple: Uruha x ?
Disclamer: l'astronomie me perdra
Note: après une journée d'examen, que faire de mieux qu'écrire un peu?



Les étoiles me fixent, elle regarde le moindre de mes mouvement, mes pieds s'enfoncent à chaque pas un peux plus dans la terre humide. Seul quelques lampadaire éclairent le chemin, la lune rousse se reflète dans l'étangs.
Un son apaisant, le vent remue les herbes hautes, une pluie de feuilles s'envolent et virevoltent autour de moi.

je m'installe sur un banc face à moi les milliers de planète, de soleil, qui observent et vivent a des année lumière de nos petites vies.

-On se sent petit n'est ce pas?

Je me tourne brusquement, et vois un brun il me souris, d'un sourire juste sincère et magnifique.

-Oui dis je doucement alors que je met à rougir.

Un silence doux s'installe, lui est toujours assis près de moi.

-Tu t'y connais? en astronomie?
- Un peu..
-Tu.. voudrais m'expliquer deux trois trucs? demande doucement le brun apparemment gêner.
- bien sur, l'étoile là, celle qui brille plus que les autres c'est une planète, c'est jupiter. Je reprends mon souffle. Mon père me racontais souvent que jupiter veille sur la nature en automne. elle vient border les arbres tristes de perdre leur feuillages.
Je jette un rapide regard à l'homme, il à les yeux rivé sur le ciel. Un sourire né sur mon visage.
- Et la grande ours, est en réalité venus. Les femmes règnent sur le monde, elles nous regardent, et nous protèges.
- Ton père te disais ça?
-Oui, il était romancier. je lui sourie.
- Merci petit.

Il se lève et juste avant qu'il parte je lui attrape le bras

-attendez! quel est votre nom?
-Kai. il se défait de mon emprise.


Le lendemain soir, je m'aventure une nouvelle fois dans ce parc, de gros nuages cachent le monde du ciel, pour mon plus grand désespoir. Je m'assoie sur le banc où j'étais installé la veille.De temps à autre les nuages s'écartaient pour me laisser entrevoir ces boules de feu, avant de les recouvrir une nouvelle fois. Un léger soupire d'agacement s'échappe de mes lèvres.

-Bonsoir.
Encore cet homme.
-Bonsoir! Il fixe le ciel, je fait de même, le ciel est entièrement recouvert de nuages.
-Mauvais soir pour regarder le ciel... dis je
-Mais les étoiles sont surtout dans notre tête, on ne les vois pas, mais nous savons qu'elles sont là.
J'hoche doucement la tête
-Exacte.
-Tu peux me raconter quelque chose?

je pose mon regard sur lui, il ne quitte pas les yeux du ciel.

-Bien sur.. lorsque une étoile s'éteint elle emporte tout ce qui l'entoure, mais, malgré ce désastre, elle renaîtra a partir des élément et le tout deviendra un. L'univers est si mystérieux combien d'étoiles on permis a notre galaxie de prendre cette forme.. ?

Je regarde l'homme mais il n'est plus là, des voix d'affolement proviennent de la rue derrière la petite forêt. je la traverse rapidement, pour voir ce qu'il se passe.

un attroupement de personne au pied d'un immeuble d'une dizaine d'étages, je lève les yeux, un homme se trouve sur le toit.

-Mon dieu! il va sauter! hurle une femme
-N'importe quoi! râle un autre

mon coeur bat beaucoup plus fort lorsque je constate qui est là haut, un long frisson me traverse le corps lorsque je vois Kai descendre à toute vitesse les dix étages, un bruit horrible, des cris l'affolement, et Kai là, sur le sol encore humide de la pluie d'y a trois jours, comme un poupée qu'on ne veux plus.

Alors que l'affolement est à son comble, que les policiers et les pompiers tentent de calmer tout le monde, je ne bouge pas, je reste là, à regarder les pompiers déplacer le corps. Quelque chose de blanc glisse du ciel, virevoltant, le papier tombe à mes pieds.
Je le ramasse, quelqu'un y à écrit quelques mots:

"Tel ces étoiles qui brillent haut dans le ciel je renaîtrai dans une vie meilleure.
car le un forme un tout, nous ne sommes pas "rien"
Merci jeune homme pour cette leçon de vie".

des traces de larmes, il pleurais, mes larmes s'écrasent à leurs tours sur le papier, je le plie en quatre fois et le mets dans ma poche.

Et c'est dans la nuit, éclairé par les gyrophares des pompiers et des force de l'ordre, que je m'en vais, retournant à orphelinat.


おわり



voilà, voilà! j'avoue que c'est assez triste, mais j'avais vraiment envie d'écrire ^^! J'espère que ça vous a quand même plus (^-^)



こんばんはみんなさん。


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
one shot un ciel d'automne.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'automne en mille morceaux!
» "SPLENDEURS D'AUTOMNE"
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» saison, l'automne : gratin de poires au roquefort
» Poêlée du sous-bois et omelette d'automne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
tengai no sora :: fiction :: fan fiction-
Sauter vers: