tengai no sora

La Fiction est un vaste lieu, qui a pour unique carte l'imagination!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Meilleurs posteurs
Momo-chan
 
Meruru sama
 
Ragmaho
 
sumire-chan
 
Admin
 
Yumi Tsukine
 
Anjuu
 
Rins
 
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 12 le Dim 10 Avr - 9:24

Partagez | 
 

 one shot - une étreinte éternelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Momo-chan



Messages : 18
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 25
Localisation : dans un monde, là bas

MessageSujet: one shot - une étreinte éternelle    Mar 6 Déc - 17:21

Groupe: the gazette, and eccentrique agent
couple: ----
Disclaimer: ils ne m'appartiennent pas, malgré mes demande au père Noël pour avoir Ikuma
Note: j'ai écris cet OS parce que dans un des clip Ikuma ressemblais (un peu) à Ruki. Donc s'il vous plais ne me prennez pas au sérieux (pour dans certaines fic Kei guitariste de dio et Bou d'antic cafe sont frêre Very Happy)

-

bonne lecture!



Une me tend les bras, je les tends à mon tours. Elle s'approche, je la sent presque contre moi.
une vive douleur me parcours l'abdomen, des pleurs, des hurlements


Je me réveille en sursaut, plié de douleur. Ce "rêve" je le fais si souvent, mais là cela devient trop fréquent.
Pourquoi ai-je l'impression qu'il me manque quelque chose. Pourquoi cette impression d'être incomplet?

-RUKI!!! DEBOUT!!! hurle ma mère depuis les escaliers

-J'ARRIVE!!
Je soupire, je me lève et me dirige vers la salle de bain. je ferme la porte à clefs, je me déshabille,j'observe mon corps dans le miroir. Mes doigts glissent de mes lèvres à mon torse pour effleurer cette longue cicatrice allant de mon coeur à mon nombril. mon poing ce serre.
j'entre dans la douche, une bonne demis heure après je mange avec rapidité déconcertante mon petit déjeuné pour enfin aller tranquillement sur le chemin de l'école.

-Aloha cousin!
Je me tourne pour voir Uruha
-Un mot. Stupide!
-Quoi stupide
-Rien. dis je en lui tirant la langue
-ca va? demande le blond en marchant à mes cotés
-ouai et toi?
-Superbe, ... dit Rukun il fait beau et chaud tu est sur de ne pas vouloir venir à la piscine avec nous?
-Certain!
-mais ... il soupire

Nous arrivons dans la cours du lycée, nous rejoignons le reste de la bande.

Après une journée de cours interminable, chaqu'un regagne sont chez lui.

Cette sensation d'être incomplet ne m'as jamais quitter, enfant j'avais demander à mes parents pourquoi je possaidais cette marque sur le torse, "tu avais des graves problèmes au niveau du coeur, des poumons, et de l'estomac" m'avais alors répondu mes parents.

Pourquoi ai-je l'impression que leurs propos sont faux? Pourquoi je n'arrive pas à faire confiance à mes parents.

-Ruki! tu rêvasse? demande ma mère en me sortant de mes pensées
-hein!? heu.. ouai...
-Tiens du dois rappeler Reita.
dit elle en me tendant le téléphone

je le prends et compose le numéro de mon ami

-Moshi mosh'!??
-Rei!? c'est moi!
-Ah! rukun t'as pu m'appeler!
-Ouai qu'est qu'il y a?
-Ton anniv' tu le fête après demain c'est ça?
-Ouai, samedi, Ruha, Kai et Aoi peuvent venir, tu sera de la partie?
-Bien sur! pourquoi je ne devrais pas venir!?

j'entends des gens parler derrière la voix de Reita.

-Bon ben Rei, je vais te laisser! bye!
-okay bye!

je racroche
-Il viens samedi? me demande ma mère
-ouai normalement... M'man? elle se retournevers moi avec un sourire doux
-d'où elle viens ma cicatrice?
son sourire s'éfface
-Ruki je te l'ai déjà dis un milliers de fois
-Oui, mais je veux la vrai version, pas un mensonge.
-ce n'est pas un mensonge, tu a été opéré à cause d'un problème à plusieurs organes vitaux.

Je la regarde, je secoue la tête de droite à gauche
-J'ose espéré avoir un jour droit à la vérité. dis je sechement. Je me lève et va dans ma chambre , j'éclate en sanglots, une vive douleur parcour ma cicatrice, mon coeur bats fort, trop fort, mais qu'est ce que j'ai, ou plutôt qu'est ce qu'il me manque?

Cela fait une demis heure que je suis dans cet état.
La douleur s'éfface peu à peu, mon coeur fini par ce calmer, mes pleurs aussi.

Je regarde la pièce
-Faut que je range cette chambre murmurais je pour me changer les idées
Je soupire et me met en boxer pour aller au lit

~oOo~*oOo~*oOo~

Il est 16h. Je m'active au rangement de ma chambre. Vaut mieux y faire de la place demain je fête mon anniversaire.

Je ne sais pas pourquoi mais je fait plus souvent mon cauchemar au moment de mon anniversaire, 18 ans que je supporte cette douleur inexpliqué. J'en ai jamais parlé à mes parents, j'en ai jamais senti le besoin.

Je monte au grenier les bras encombrés d'objets qui ne met plus d'aucune utilités
L'endroit est sombre et poussièreux. Quand j'y réfléchie, je ne suis jamais resté plus de dix seconde içi, ... soyons fou fuinons!

J'ouvre les tiroires d'un vieu meuble
Dans le premiers se trouves de vieux (trés vieux) vêtements pleins de poussière
mouai...
j'ouvre le second a l'interieur il y a des album photo!
J'en prends unn et le feuillette, des photos de mes parents lorsqu'ils étaient jeunes. En dessous des autres album il y a une boite avec écrit mon nom. Je la prends et l'ouvre. Mon coeur rate un battement , la douleur de ma cicatrice me reprends.
C'est quoi ces photos!?
l'enfant là, c'est moi? et lui c'est qui? pourquoi il me ressemble?
Je regarde une photo après l'autre, plus je les regardes plus je rajeunis, de mes un ans au moment de l'hopital, mais je suis agé pour être un nouveau né. Et qui est il lui!? pourquoi il est tout le temps à mes cotés? ...Sur les photos là, nous somme tous les deux avec un tas de perfusion et des bandages autours du ventre, des jumaux, des siamois? moi? j'était siamois? j'avais un frêre siamois?
Et là tout me reviens: mes 5 ans ma première question, ma cicatrice un problème... mes 11 ans, pourquoi il n'ont pas de photo de moi bébé, perdu dans le déménagement, tout absolument tout.
Je prends la photos....
Des mensonges, j'ai grandi dans un mensonge. Je veux entendre la vérité, si ce graçon est moi, pourquoi je ne suis pas avec celui qui était lié à moi?
J'essuie mes larmes avec rage en un revers de manche, je met la photo dans ma poche et descends dans la cuisine, je me plante face à ma mère

-Dit maman, comment c'est passer l'accouchement?

elle me regard et me répond calmement
-J'ai fais une césarienne, je ne m'en souvien pas.
- ah... tu n'as vraiment aucune photo de moi bébé?
-Non Ruki, mais je te l'ai déjà dit nous les avons perdu pendant le déménagement
- ... ah ...
Elle se remet à preparer les plats, je sorts de ma poche la photo et la montre
- M'man...
Elle se tourne le plat en main, ces yeux s'écarquille, le plat attérie sur le carrelage.
-O-où tu a trouvé ça!?
-je veux savoir la vérité

Elle se met a trembler
- Trés bien
Elle appelle celui que je croyais être mon père, nous nous installons dans le salon

je m'assoie dans le fauteuil face a mes "parents"
mon père semble bouleversé
-Je savais qu'on aurais dû te le dire plus tôt
-Vous allez me le dire et maintenant.
-Ruki mon chéri, tu n'as pas toujours été notre fils mais nous t'aimons com-
-EXPLIQUEZ MOI!! criais je en perdant patience, éffrayant ma "mère" qui ce blotie contre son mari.
-Nous t'avons adopté lorsque tu avais deux ans. Dit il
- Et pourquoi pas lui?
-Ruki, je vais tout t'expliquer, tu .... tu as un frêre jumeaux, vous êtes né siamois, à l'age d'un ans vous vous êtes fait opérépour être séparés, vos coeurs, poumons et estomacs été liés et malgré tout l'oppération a été un succé, mais avant vos deux ans vous, toi, ton frêre et vos vrai parents avez eu un accident.

J'écoute avec attention son récit alors que je carresse du pouce la photo de mon frêre

-Un accident de voiture, vos parents sont mort sur le coups, et ton frêre était gravement blessé, quand nous t'avons adopté il était dans le comat, j'imagine qu'il est...
-dit pas ça. murmurais je alors que les larmes coulent sur mes joues pour s'écraser sur mes mains. Il n'est pas mort.
-Ruki, ne te fais pas de faux espoirs
-Mais je ne m'en fait pas, au contraire. je sais qu'il est vivant. Je sors de la pièce pour finalement y retourner
-Vous connaissez son nom?
ils hoches negativement la tête
-okay.

J'enfile une veste je mets mes chaussures et sorts, un grand besoin de prendre l'air malgré la douleur et les larmes.

~oOo~*oOo~*oOo~

Ce la fait un mois, .... un mois que je fouille partout, j'ai fait tout les hopitaux pour savoir si il avait opéré des siamois, passé des heures et des heures à lire des noms et des dates de naissances sur des tombes, au point qu'un gardiens m'a demander si j'aimais les morts.
Je perds espoirs mais cette douleur s'enlevera seulement le jour où j'aurais répondu à ces questions: est il mort? vivant? si oui, où est il? est il heureux sans moi? sait il que j'existe?
un soupire attire l'attention de mes amis

-RUKI allez!! motive toi!! prends ton micro et lâche toi! Dit Aoi en me donnant des coups dans le dos.

Un sourire né sur mes lèvres. Même si mes amis ne connaissent rien de mon passé, ni de l'existance de cette cicatrice, il m'aide sans le savoir.

Après avoir chanté pendant une heure entière, Reita déside de nous annoncer quelque chose d'important.

-Vas y rei!! Dit ce que tu voulais dire!!! dit joyeusement uruha
-Bon okay! j'ai réussi a nous dégoté un concert!!
-Serieux!? où? demande kai
-Dans un bar à un ami à un ami d'un ami à mon père, un gars super sympatoch'!!
-C'est cool ça! dit Aoi je viens! toi Kai?
-Evidemment!
-Uruha?
-C'est CLAIR!
-et toi rukun?
-Ouai!! dis je enthousiaste

Après avoir rêglé un bon nombre de détail sur ce fameux concert, je suis en chemin vers l'hopital le plus "connu" de la ville j'arrive à l'interieur de celui-ci, je me met face de la dame charger de l'acceuille.

-Bonjour je voudrais savoir si ... il y a déjà eu une opération de type: séparation de jumeaux siamois dans cet hopital.
-... en effet il y en a eu...

Mon frêre

-Il y a combien de temps !?!
-deux ans environs

Un chateaux de carte, voilà à quoi ressemble mon espèrance, ballayé dun coup de vent.
Je rentre chez moi dépité de ce faux espoir.

~oOo~*oOo~*oOo~

Jour - J le concert a lieu dans une heure l'homme qui tien le bar à fait comprendre qu'un autre groupe joura après nous.
Uruha espère qu'il ne nous vole pas ma vedette. Aoi et sa modestie légendaire à expliquer pendant trente minutes que nous sommes trop geniaux pour nous inquièté cela a démaré chez moi une nuance de faux bonheurs.

L'heure du show est arrivé, motivé et surtout entrainé, je tremine "befor I decay"

-VOUS ETES DEJA FATIGUE!!?? demandais je aux personnes qui se sont mis en face de la scène ils hurlent un "non" commun
-SUPER VOICI 666!!!

La chanson se termine sur le solo de batterie offert par Kai. des gens entre dans le bar, mon coeur s'accelaire , il ne me regarde pas, je murmure les derniers mot de la chanson.

-happy birthday.... j'éloigne mon visage du micros. Reita Reita Reita! 'appelais je pour voir si je ne rêvais pas
-Quoi?
merde c'est vrai il ne sait rien, je descend de la scène sans lui répondre et je m'assois au comptoire.
Je fais quoi? je vais le voir? ... "wesh! chui ton frêre jumeau! ça gaz dans ta life!?" ... je peux tout de même pas .

-Salut... dit une voix grave à coté de moi, mon coeur bat d'autant plus fort, je tourne lentement ma tête, je lève les yeux. Lui. C'est lui.
-Tu sait qui je suis? demande t il doucement, je me lève et me met face à lui,nj'hoche doucement la tête.
Je pose ma main sur sa joue, il fait de même avec moi, un long frisson me traverse le corps lorsque je sent sa peau.
Sans un mot, juste en nous regardant des larmes glissent en synchronisation sur nos joues, dans un besoin commun nous nous enlassons nos coeur battent à l'unnissons le même rythme

-J-je t'ai cherché dis je en pleurant de joie
-Moi aussi ... je te croyais
-Mort dis je en même temps que lui
-Ca fait tellement de bien de t'avoir contre moi. un petit rire m'échape après ces mots

Un doux silence règnes après je ne sais combien de temps il murmure
-Quel est ton nom?
-Ruki, et toi?
-Ikuma.

Nous nous séparons mais nous nous tenons encores les mains
-Tu ne partira plus? me demande doucement mon jumeau
-Je t'ai déjà laissé une fois, dis je en posant ma main sur son ventre, je ne te laisserais pas repartir.

Il rit doucement. Plus rien n'existe seul, mon frêre, et moi somme sur cette terre.

-Ishou ni itsumo.
-Hai dis je doucement.



~oOo~*~oOo~*~oOo~




to be continued....


je voudrais avoir vos avis ^^

merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
one shot - une étreinte éternelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sayuki [ Elfe de glace éternelle ~ Modo ]
» Éternelle solitude | Lumi |
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]
» Une promesse éternelle
» One Shot Warhammer V.2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
tengai no sora :: fiction :: fan fiction-
Sauter vers: